Qu’est-ce que les ondes électromagnétiques

« Invisibles mais bien présents » dans notre environnement, certains champs magnétiques sont d’origine naturelle et coexistent avec nous dans un équilibre totalement naturel.

D’autres champs magnétiques sont en revanche d’origine artificielle et nous n’en mesurons pas encore vraiment les conséquences à court, moyen et à long terme.

Les plus fortes expositions de l’ensemble de la population sont toutefois celles des champs artificiels.

Le spectre des ondes électromagnétiques est extrêmement étendu. Mesurée en hertz (Hz), la fréquence des ondes correspond au nombre de leurs oscillations par seconde.

Le spectre des ondes électromagnétiques se décompose en rayons ionisants et non-ionisants. Les plus énergétiques sont les rayonnements ionisants (ex : rayons X et Gamma) ils interagissent avec la matière en produisant des ionisations et peuvent causer des lésions cellulaires plus ou moins importantes.

Parmi les rayonnements non-ionisants les plus énergétiques figurent les rayons ultra-violets émis par le soleil, les lampes à bronzer.

Viennent ensuite la lumière visible, les infra-rouges puis les radiofréquences, hyperfréquence et micro-ondes (radars, fours à micro-ondes, téléphones cellulaires), les basses et extrêmement basses fréquences et les champs statiques (0 Hz).

Radiofréquences (RF) et champs extrêmement basse fréquence (EBF) font l’objet de beaucoup d’attention aujourd’hui.

Les RF vont de 10 milliers d’hertz (KHz) à 300 millions d’hertz (GHz). Les antennes de radio, télévision, radar et de communication mobile, mais aussi les fours à micro-ondes (domestiques) le Wi-Fi sont les principales sources de RF.

Les EBF couvrent la partie inférieure des basses fréquences, de 0 à 10 kHz. Ces champs ont des sources nombreuses, présentes à l’intérieur (installations électriques, lampes, appareils ménagers, radioréveil, ordinateur) comme à l’extérieur (lignes électriques de transports, transformateurs et câbles souterrains électriques, voies ferrées, éclairage public).

Livraison gratuite

Livraison en France métropolitaine

Paiement sécurisé

3D Secure

Premium Support

Service client à votre écoute

Est-il possible de se protéger des ondes de nos Smartphones ?

Le téléphone mobile est devenu un outil totalement indispensable en l’espace de quelques années, nous sommes connectés en permanence et bien que cela soit très pratique pour nous cela a un impact certain sur notre santé.

Les ondes nous entourent et les conséquences pour notre santé sont tout à fait indéniables voilà pourquoi il est indispensable de se protéger de tous ces rayonnements qui nous nous entourent et polluent notre vie jour après jour.

En effet la notion de cumul est très importante quand il s’agit des ondes électromagnétiques.

Plus nous sommes exposés et plus nous subissons des conséquences néfastes pour notre organisme.

En premier lieu les téléphones portables sont une grande source de pollution électromagnétique en effet les ondes se diffusent directement à proximité d’organes aussi important que l’oreille interne ou le cerveau provoquant ainsi de multiples troubles dont se plaignent beaucoup de patients sans savoir à quoi ils sont réellement dus (ex : maux de tête, acouphènes, vertiges, fatigue chronique, troubles du sommeil. )

De nombreuses études épidémiologiques montrent des risques accrus possibles pour les utilisateurs les plus réguliers de téléphones mobiles.

- Risques de tumeurs cérébrales : les ondes électromagnétiques sont classées cancérogènes possibles (groupe 2B) pour l’homme pour le risque de gliome par le CIRC.

- Augmentation non négligeable du risque de fausses couches pour les femmes

- Diminution de la qualité du sperme pour les hommes.

- Interférences sur les fonctions cérébrales et le développement cognitif de l’enfant.

En utilisant les dispositifs Protect Me non seulement vous protégez votre santé de ces ondes néfastes mais vous protégez aussi ceux que vous aimez.

Efficacité scientifiquement prouvée !

Fiable et très efficace, les dispositifs Protect Me sont issus d’une nouvelle technologie et affiche des résultats incomparables validés scientifiquement.

Protect Me est un patch qui se place à l’arrière de votre mobile pour vous garantir les performances optimales validées en laboratoire.

Il permet une réduction drastique des ondes absorbées par notre organisme et permet ainsi de limiter leurs effets négatifs sur notre santé (ex : maux de tête, acouphènes, vertiges, fatigue chronique, troubles du sommeil).

La norme DAS et la surexposition aux ondes.

Le Débit d’Absorption Spécifique est la seule norme mondiale qui quantifie la quantité maximale d’ondes absorbées par votre tête ou votre corps.

En France, l'arrêté du 8 octobre 2003 précise les caractéristiques techniques pour les téléphones mobiles : «le DAS ne doit pas dépasser 2 W/kg pour la tête »

En 2017, l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a publié les mesures de DAS réalisées pour contrôler la conformité des téléphones portables utilisés en contact avec le corps et il s’avère que 89 % des téléphones testés dépassent la norme (> 2 W/kg) et 25 % d’entre eux ont eu un DAS supérieur à 4 W/kg !

Des recherches complémentaires sont encore nécessaires pour mieux évaluer les risques potentiellement liés aux radiofréquences, notamment à long terme.